RECHERCHE FONDAMENTALE - VIROLOGIE

Étude par imagerie moléculaire du rôle de la NC dans le trafic intracellulaire et l'assemblage de la polyprotéine de structure Gag du VIH-1
Scientifiques et médicaux

INSERM UDS
Faculté de Médecine
STRASBOURG
Directeur du laboratoire : Thomas BEAUMERT
Responsable du projet : Christiane MOOG associée H. De Rocquigny

RÉSUMÉ

La polyprotéine Gag d’HIV, formée des domaines de matrice (MA), de capside (CA) et de nucléocapside (NC) est nécessaire et suffisante pour s’assembler en polymère de 2-3000 unités et former une particule virale (VLP). Pour cette polymérisation, la protéine Gag interagit d’une part avec une membrane cellulaire via sa partie N-terminale et d’autre part avec les acides nucléiques via sa partie C- terminale. En fonction des types de cellules utilisées, cet assemblage a lieu au niveau de la membrane de la cellule mais aussi au niveau de membranes intracellulaires.
La partie NC joue un rôle très important dans cette étape d’assemblage. Elle est impliquée dans la multimérisation de la protéine Gag et est responsable de l’interaction avec les acides nucléiques. Elle participe aussi au trafic intracellulaire de Gag et recrute, en synergie avec la p6, les facteurs cellulaires facilitant le bourgeonnement des particules virales. Les données récentes montrent que la protéine Gag s’assemble en polymères de petites tailles de manière concomitante avec la reconnaissance de l’ARN viral et la migration vers une membrane cellulaire.
L’objet de ce projet est de décrire le rôle de la NC dans la dynamique de cet assemblage conduisant au bourgeonnement des particules.

MONTANT DE LA SUBVENTION :

12 500 € sur 24 mois lors de l’Appel d’offres 2011 – Date d’échéance d’utilisation des fonds : 10/08/13